Le nouvel exécutif de la Ville de Douala, avec à sa tête Dr Roger MBASSA NDINE, arrive dans une période très complexe avec la pandémie du Corona Virus. La ville de Douala a vu combien ils se sont impliqués dans toutes les couches sociales à l’assaut du Corona Virus aux côtés de leurs administrés.

Dans l’optique de ne pas baisser les bras et continuer de gouverner en prenant en compte les soucis de leurs administrés et établir un climat de confiance avec ces derniers, l’organisation d’un événement tel que «Les Journées Scientifiques et Médicales de Douala» permettrait de présenter la nouvelle image sociale de la Communauté Urbaine de Douala (CUD) et booster son image citoyenne.

Malgré l’amélioration des structures de santé pour les populations et l’augmentation du nombre de formations sanitaires de qualité, malgré la multiplication des activités en faveur d’opérations de vaccination, l’accès aux soins de santé tant primaires que de pointe reste limité.

Cette réalité est la résultante de l’augmentation du coût de vie sans cesse croissant qui laisse au bord des hôpitaux, la frange de la population la plus fragile et la plus vulnérable de notre cité. Il reste que l’information santé en elle-même n’est pas toujours accessible à la population.

De même, les maladies cardio-métaboliques constituent la première cause de mortalité et d’invalidité dans le monde. Associées aux maladies professionnelles telles que le Syndrome du Burnout, elles sont cause d’un absentéisme et d’une baisse de rendement notoires en entreprises. Cet événement donne une tribune aux Universités de Douala et Jean Monnet de Saint Etienne, mais aussi aux acteurs des secteurs universitaire, médical et socioprofessionnel d’échanger sur ces maladies, leurs risques, les enjeux, ainsi que les opportunités locales et internationales de prise en charge.

Si cet événement donne l’occasion au nouvel exécutif de rapprocher ses administrés des Médecins, son Partenariat avec le Comité Scientifique des Universités de Douala et Jean Monnet de Saint Etienne représente un signal fort.

Cet événement pluridisciplinaire durera 06 jours en présence des Laboratoires et Firmes représentés au Cameroun, des structures hospitalières du Cameroun, des Ecoles et Personnels de santé, des Entreprises partenaires soucieuses d’anticiper sur les maladies cardio-métaboliques de leurs ressources humaines.